Créer un partage NFS sous Raspbian – Transformer son Raspberry en serveur NFS

nfs linux debianBonjour à tous ! Aujourd’hui, on continue sur notre lancée concernant le NFS. Vous vous rappelez certainement, dans mon dernier article qui explique comment monter un partage NFS dans Raspbian, j’ai expliqué que deux autres articles seraient à venir. Le premier (celui d’aujourd’hui), va montrer comment partager son disque via NFS sur Raspbian. Autrement dit, comment créer un partage réseau via NFS sur son Raspberry. Le prochain article vous expliquera comment faire des sauvegardes automatiques de Raspbian via NFS.

Installer NFS sur Raspbian

Tout d’abord on va commencer par installer les paquets nécessaires sur Raspbian. Si vous avez suivi mon article qui explique comment monter un répertoire NFS, vous devriez déjà avoir une partie des logiciels (client) mais il vous manque tout de même la partie serveur NFS et c’est ce que nous allons installer maintenant.

Avant toute installation, on met à jour la base de données d’apt

sudo apt-get update

Ensuite, on installe ce dont on a besoin, à savoir le nfs kernel server (le noyau serveur NFS) :
sudo apt-get install nfs-kernel-server

Si vous n’avez pas suivi mon autre tutoriel, il vous faudra aussi le package nfs-common :

sudo apt-get install nfs-common

Création de l’export NFS pour donner l’accès au client

Maintenant que tout est installé, on va créer notre export NFS. En d’autres termes, on va dire à Raspbian quel répertoire est autorisé à être monté de manière distante via NFS.

Pour cela on va modifier le fichier /etc/exports avec nano (ou vi ou autre éditeur en ligne de commande) :

sudo nano /etc/exports

On va y insérer une ligne de la forme suivante :

/Dossier_à_partager ip_client(rw,all_squash,anonuid=1000,anongid=1000,sync)

Notez que dans ce cas le client aura les droits en lecture ET en écriture. Si vous ne voulez pas que le client puisse modifier les fichiers du répertoire, vous devez retirer l’option « rw ».

Maintenant imaginons que notre client a l’adresse IP suivante 192.168.1.25 et que l’on souhaite partager le home de l’utilisateur pi, voilà la ligne à ajouter à /etc/exports :

/home/pi 192.168.1.25(rw,all_squash,anonuid=1000,anongid=1000,sync)

Si vous souhaitez faire un partage NFS sur l’ensemble de votre réseau local, c’est possible. Il suffit d’ajouter une petite étoile et de  transformer l’adresse IP du client sous la forme suivante (en considérant que toutes vos adresses IP commencent par 192.168.1) :

192.168.1.*

Enfin il est aussi possible de faire un partage NFS sur une plage d’adresses IP. En gros si vous ne voulez que les adresses qui vont de 192.168.1.1 à 192.168.1.20, vous pouvez transformer l’adresse IP sous la forme suivante :

192.168.1.1/20

Démarrer le serveur NFS

Maintenant que nous avons installé NFS et que la configuration du serveur NFS est faite, il est temps de démarrer ce dernier pour s’assurer que tout fonctionne bien.

Pour cela, on lance la commande :

sudo service nfs-kernel-server start

On s’assure que tout a bien fonctionné avec la commande suivante :

sudo service nfs-kernel-server status

On devrait obtenir quelque chose qui ressemble à cela si tout fonctionne bien :

service nfs linuxSi le service n’a pas démarré c’est qu’il est probable que vous ayez fait une erreur dans le fichier /etc/exports. Allez donc vérifier que tout est en ordre.

Notez que, si vous ajoutez des partages ou encore que vous modifiez le fichier /etc/exports, il faudra relancer le serveur NFS avec la commande suivante :

sudo service nfs-kernel-server restart

Voilà, c’est tout pour votre serveur NFS. Si vous suivez le tutoriel que j’ai déjà écrit, vous devriez être capable de monter un répertoire NFS sur Raspbian. Je vais me dépêcher d’écrire un article pour vous montrer comment faire un montage NFS sur Windows car je me rend compte que cela manque donc affaire à suivre.

Comme toujours, si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux ou simplement à me laisser un petit commentaire !

À bientôt sur DaDaRevue !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *